Articlef6

Article F6 : Retrouver sa pile de fonctions de Jung depuis son type MBTI et vice versa

Avant propos et prérequis

Je vous invite à relire l'article sur les fonctions jungiennes et l'article sur la signification des lettres du type MBTI avant de vous lancer dans la lecture de celui-ci si vous ne maîtrisez pas bien ces notions.

Dans cet article j'utilise la notation Xx pour une fonction jungienne (par exemple Fe, Ni, Se, Ti, etc.).
J'utilise aussi la notation suivante pour la pile de fonctions jungiennes de chaque individu : Xx (fonction dominante) > Xx (fonction auxiliaire) > Xx (fonction tertiaire) > Xx (fonction inférieure)

La pile de fonction d'un individu est l'ensemble des fonctions qu'il utilise, ordonné selon ses préférences naturelles (plus d'infos dans l'article Tous les mêmes et tous différents : la dynamique du type).

 

Retrouver la pile de fonctions de quelqu'un à partir de son type MBTI demande une certaine gymnastique cérébrale, je vous préviens, mais dès que le mécanisme sera clair pour vous, vous serez les champions toutes catégories de cette discipline !

 

Articlef6 pintimage

 

1. Retrouver sa pile de fonctions de Jung à partir de son type MBTI

Je commence par le sens le plus rude, mais surement celui qui vous intéresse le plus également :)
Cela peut sembler complexe au premier abord mais c'est au final une succession de quelques étapes systématiques finalement assez simple.
Accrochez-vous !

 

La lettre la plus importante, c'est la première : I pour les personnes introverties, E pour les personnes extraverties (petit rappel ).
Les personnes introverties ont une fonction introvertie comme fonction dominante dans leur pile de fonctions jungiennes.
Les personnes extraverties ont une fonction extravertie comme fonction dominante dans leur pile de fonctions jungiennes.

Exemples
- Une personne de type ISFJ est introvertie, sa fonction dominante est donc introvertie : Xi > Xx > Xx > Xx
- Une personne de type ENFP est extravertie, sa fonction dominante est donc extravertie : Xe > Xx > Xx > Xx

 

La deuxième lettre la plus importante, c'est la dernière : P pour les personnes qui valorisent la Perception, et J pour celles qui valorisent le Jugement (petit rappel ici). Cette dernière lettre représente le type de la première fonction extravertie de la pile de fonctions d'un individu.

- Une personne de type ISFJ valorise le jugement. Sa première fonction extravertie sera une fonction de jugement. Elle a une préférence F (sentiment) pour le jugement, sa première fonction extravertie sera donc Fe.
Étant donné que la fonction dominante d'un ISFJ est introvertie, la fonction Fe est en deuxième position dans la pile de fonctions : Xx > Fe > Xx > Xx

- Une personne de type ENFP valorise la perception. Sa première fonction extravertie sera une fonction de perception. Elle a une préférence N (intuition) pour la perception, sa première fonction extravertie sera donc Ne.
Étant donné que la fonction dominante d'un ENFP est extravertie, la fonction Ne sera en première position dans la pile de fonctions : Ne > Xx > Xx > Xx

 

Additionnons les conclusions des 2 étapes ci-dessus :

ISFJ : Xi > Xx > Xx > Xx
et
ISFJ : Xx > Fe > Xx > Xx
--> ISFJ : Xi > Fe > Xx > Xx

ENFP : Xe > Xx > Xx > Xx
et
ENFP : Ne > Xx > Xx > Xx
--> ENFP : Ne > Xx > Xx > Xx

 

Souvenons-nous ensuite que les 2 premières fonctions de la pile répondent à des règles simples : il faut nécessairement une fonction de jugement et une fonction de perception, et il faut nécessairement une fonction introvertie et une fonction extravertie.
On peut donc facilement compléter les fonctions dominante et auxiliaire pour chacun de nos exemples :

- La fonction auxiliaire de l'ISFJ est Fe, une fonction de jugement. Sa fonction dominante sera donc une fonction de perception. La préférence pour la perception de l'ISFJ est le S, sa fonction dominante est donc Sx. De plus, ce type est introverti donc sa fonction dominante est introvertie : il s'agit donc de Si.
ISFJ : Si > Fe > Xx > Xx

- La fonction principale de l'ENFP est Ne, une fonction de perception. Sa fonction auxiliaire est donc une fonction de jugement. La préférence de l'ENFP pour le jugement est F. De plus, la fonction primaire de l'ENFP étant extravertie, sa fonction auxiliaire sera introvertie. La fonction auxiliaire de l'ENFP est donc Fi.
ENFP : Ne > Fi > Xx > Xx

Rappel fonctions alternées

 

Enfin, pour finaliser la complétion de la pile, rappelons-nous que les fonctions jungiennes fonctionnent par paire d'opposées par proximité. Gardons aussi en tête que la pile de fonctions jungiennes contient 4 fonctions, une pour chaque lettre S, N, T et F.

- La fonction auxiliaire de l'ISFJ est Fe, sa fonction tertiaire est donc Ti (opposée de Fe). Sa fonction principale est Si, sa fonction inférieure est donc Ne (opposée de Si).
ISFJ : Si > Fe > Ti > Ne

- La fonction auxiliaire de l'ENFP est Fi, sa fonction tertiaire est donc Te. Sa fonction principale est Ne, sa fonction inférieure est donc Si.
ENFP : Ne > Fi > Te > Si

Rappel paire de fonctions opposees

 

Revoyons ce processus d'une seule traite pour le consolider.
Voici un exemple complet pour identifier la pile de fonctions jungienne d'une personne INFP :

Une personne INFP est introvertie (1ère lettre), donc sa fonction dominante sera introvertie.
Elle a une préférence pour l'intuition (2e lettre) et le sentiment (3e lettre).
Elle a une préférence pour la perception (4e lettre), sa première fonction extravertie est sa préférence quant à la perception. Dans cet exemple, elle est donc l'intuition et est extravertie : Ne.

A partir ce cela, on peut noter les éléments clefs suivants pour le type de personnalité INFP :
--> Sa fonction dominante est introvertie.
--> Sa première fonction extravertie sera donc en 2eme position dans sa pile de fonctions, et est Ne.
--> Sa fonction dominante sera une fonction de jugement car sa fonction auxiliaire est une fonction de perception.
--> Sa préférence de jugement est F, sa fonction principale est donc Fi.

On peut donc maintenant remettre tout cela dans l'ordre pour les 2 premières fonctions de la pile : Fi > Ne > Xx > Xx

On peut ensuite compléter avec les opposées de ces 2 fonctions par proximité pour compléter la pile : Fi > Ne > Si > Te.

 

Facile finalement, n'est-ce pas ?

Exercice

Essayez par vous-même de dérouler ces étapes pour les 4 types suivants (réponses en bas de l'article) afin de déterminer pour chacune sa pile de fonctions de Jung :
- ESFJ
- INFJ
- ENTP
- ISTJ

 

2. Retrouver son type MBTI à partir de sa pile de fonctions de Jung

C'est le sens le plus simple, vous allez voir :)

 

Pour savoir si une personne est introvertie ou extravertie (I ou E) il suffit de regarder si sa fonction dominante est introvertie ou extravertie.

Exemples

- La pile de fonctions de notre individu A est la suivante : Se > Ti > Fe > Ni
La première fonction Se est extravertie donc notre individu A est extraverti : Exxx

- La pile de fonctions de notre individu B est la suivante : Fi > Se > Ni > Te
La première fonction Fi est introvertie donc notre individu B est introverti : Ixxx

 

Il faut ensuite déterminer si l'individu a une préférence pour la perception ou le jugement (P ou J). Pour cela, il faut trouver la première fonction extravertie de la pile et voir s'il s'agit d'une fonction de jugement ou de perception.

- La pile de fonctions de notre individu A est la suivante : Se > Ti > Fe > Ni
La première fonction extravertie est Se, une fonction de perception. Notre individu A est donc P : xxxP

- La pile de fonctions de notre individu B est la suivante : Fi > Se > Ni > Te
La première fonction extravertie est Se, une fonction de perception. Notre individu B est  donc P : xxxP

 

Additionnons les conclusions des 2 étapes ci-dessus :
- Individu A : ExxP
- Individu B : IxxP

 

Ensuite, c'est le plus simple, il faut déterminer les préférences de perception (2e lettre du type) puis de jugement (3e lettre du type).

- La pile de fonctions de notre individu A est la suivante : Se > Ti > Fe > Ni
Sa fonction dominante est Se, une fonction de perception, il a donc une préférence S pour la perception.
Sa fonction auxiliaire est Ti, une fonction de jugement, il a donc une préférence T pour le jugement
L'individu A est donc ExxP + xSTx : c'est un ESTP !

- La pile de fonctions de notre individu B est la suivante : Fi > Se > Ni > Te
Sa fonction dominante est Fi, une fonction de jugement, il a donc une préférence F pour le jugement
Sa fonction auxiliaire est Se, une fonction de perception, il a donc une préférence S pour la perception.
L'individu B est donc IxxP + xSFx : c'est un ISFP !

 

Exercice

Essayez par vous même de déterminer le type MBTI liés à chacune de ces 4 piles de fonctions jungiennes (réponses en bas de l'article) :
- Si > Te > Fi > Ne
- Ne > Ti > Fe > Si
- Ti > Ne > Si > Fe
- Ti > Se > Ni > Fe

 

Merci pour votre lecture, j'espère que cet exposé vous a semblé clair !
Si vous avez des idées pour en améliorer le contenu, ou des questions qui restent en suspens je vous invite à me laisser un commentaire ci-dessous, ou à me joindre via la page de contact du site.Noun trophy 1890345Réponses aux exercices

Partie 1 :
- ENTP : Ne > Ti > Fe > Si
- ISTJ : Si > Te > Fi > Ne
- ESFJ : Fe > Si > Ne > Ti
- INFJ : Ni > Fe > Ti > Se

Partie 2 :
- Si > Te > Fi > Ne : ISTJ
- Ne > Ti > Fe > Si : ENTP
- Ti > Ne > Si > Fe : INTP
- Ti > Se > Ni > Fe : ISTP

Alors, vous avez eu tout bon ?! ;-)

 

par Béryl H.-D.

 

mbti fonction de Jung fonctions jungiennes pile de fonctions casse-tête

Ajouter un commentaire

 
×