Divertissements

Quelques exercices pratiques divertissants pour assimiler les notions du MBTI de manière plus fun !

Article D2 : Que nous apprend une citation sur son auteur ?

Avant propos

Je suis tombée récemment sur cette citation* d'Albert Einstein qui m'a frappée, notamment parce qu'en ce moment je coince un peu sur la rédaction d'articles pour ce site :

CitationEinsteinSi vous ne pouvez expliquer quelque chose simplement, c’est que vous ne l’avez pas bien compris – Albert Einstein

Je réalise en effet que je n'arrive pas à décrire de manière suffisamment simple et complète certaines connaissances qui me semblaient pourtant claires avant que je n'essaie de les coucher sur le papier.

Cela m'a finalement fait réaliser à quel point les citations nous apprennent sur leur auteur. Vous ne me croyez pas ? Lisez plutôt... ;-)

 

Article D2 pintimage

 

J'ai toujours aimé lire des citations, que ce soit de grands auteurs, de personnages publics, d'inconnus, ou même les proverbes dans les papillotes. J'ai remarqué il y a longtemps que tout le monde n'est pas touché par les mêmes, cependant je n'ai réalisé que récemment que bien souvent transpirent de ces citations les fonctions jungiennes de leur auteur ! (Notons néanmoins que les paroles d'un personnage fictif sont rapportées comme citation de l'auteur mais ne reflètent pas forcément la pensée réelle de celui-ci)

J'ai donc collecté quelques citations et recherché les fonctions jungiennes qui en ressortent.

Pensez-vous que serez-vous plus touché par les citations qui illustrent vos fonctions jungiennes préférées ?!

 

Les fonctions de jugement dans les citations

Les fonctions de jugement sont assez fréquemment représentées dans les citations. En effet une citation est souvent le reflet d'une conviction profonde de son auteur, ou d'un conseil qu'il prodigue, ce qui résulte plus d'un jugement que d'une perception du monde.

Voici donc un petit florilège de celles que j'ai pu relever qui m'ont semblé suffisamment pertinentes pour illustrer le concept de chacune des 8 fonctions de jugement.

 

Pensée extravertie (Te) - Quelques rappels sur la fonction Te

- “Ou on tire les ficelles, ou on essaie de s’en débarrasser.” Paul Newman

- “En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout.” Albert Camus

- “J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.” Nelson Mandela

- “Un jour où l’on est très satisfait de soi est un jour où l’on n’a pas été paresseux.” Margaret Thatcher

 

Pensée introvertie (Ti) - Quelques rappels sur la fonction Ti

- “Toute vie n'est qu'acide nucléique. Le reste, ce sont des commentaires.” Isaac Asimov

- “Dans la nature, tout a toujours une raison. Si tu comprends cette raison, tu n’as plus besoin de l’expérience.” Léonard de Vinci

- "La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent." Albert Einstein

- “Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.” Napoléon Bonaparte

 

Sentiment extraverti (Fe) - Quelques rappels sur la fonction Fe

- “Laisse parler ton coeur, interroge les visages, n'écoute pas les langues...” Umberto Eco

- “J'envoie les sentiments dans la gueule des gens, dans leur cerveau, dans leur corps.” Johnny Hallyday

- “Soyez en garde contre le goût que vous avez pour l'esprit. Trop d'esprit humilie ceux qui en ont peu.” Madame de Maintenon

- “Aimer, c'est essentiellement vouloir être aimé.” Jacques Lacan

 

Sentiment introverti (Fi) - Quelques rappels sur la fonction Fi

- “Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l'or et l'argent.” Bob Marley

- “Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête.” Gandhi

- “L’art, mes enfants, c’est d’être absolument soi-même.” Paul Verlaine

- “On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.” Antoine de Saint-Exupéry

 

Les fonctions de perception dans les citations

Contrairement aux citations qui mettent en avant les fonctions de jugement, les citations qui traduisent une manière de capter ou d'imaginer le monde qui nous entoure ou notre monde intérieur sont rares.

Les citations suivantes seront donc sûrement moins justes que les citations précédentes, mais j'espère qu'elle pourront vous éclairer tout de même.

 

Sensation extravertie (Se) - Quelques rappels sur la fonction Se

- “Vivez si m’en croyez, n’attendez à demain. Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.” Pierre de Ronsard

- “Il n'y a pas deux façons de se rendre immortel ici-bas, c'est d'oublier qu'on est mortel.” Jean Giraudoux

- “Plus on se rapproche de la nature, mieux cela vaut. L'homme n'est pas bien compliqué." De Nikolaï Gogol

- “Je ne peindrai plus d'intérieurs et les gens en train de lire, et les femmes à leur tricot. Je peindrai des êtres qui respirent, sentent, souffrent et aiment.” Edvard Munch

 

Sentation introvertie (Si) - Quelques rappels sur la fonction Si

- “L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive.” Aldous Huxley

- “La mémoire est un don précieux. Quand on le possède, le passé n'existe pas.” Agatha Christie

- “Tout ce qui nous aidera, plus tard, à nous dégager de nos déconvenues s’assemble autour de nos premiers pas.” René Char

- “Qui comprend le nouveau en réchauffant l’ancien peut devenir un maître.” Confucius

 

Intuition extravertie (Ne) - Quelques rappels sur la fonction Ne

- “Les opportunités sont comme les autobus, il y en a toujours un autre qui arrive." Richard Branson

- “Quand vous serez grands et qu'à votre tour vous aurez des enfants, n'oubliez surtout pas cette chose capitale : ce n'est pas du tout rigolo d'avoir des parents trop sérieux.” Roald Dahl

- “L'esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu'il est ouvert.” Darry Cowl

- “Je ne comprends pas pourquoi les gens ont peur des idées nouvelles. Moi, j’ai peur des vieilles idées.” John Cage

 

Intuition introvertie (Ni) - Quelques rappels sur la fonction Ni

- “Nous sommes un peu comme des éponges qui aspirons la vie sans le savoir et qui la rendons ensuite, transformée, sans connaître le travail d'alchimie qui s'est produit en nous.” Georges Simenon

- “L'avenir n'est pas une amélioration du présent. C'est autre chose.” Elsa Triolet

- “Je vais en Chine pour mieux voir la France et ses problèmes.” Jacques Chaban-Delmas

- “Quand on comprend le passé, on peut mieux comprendre le présent. Quand on comprend le présent, on peut avoir une vision du futur.” Luis Sepulveda

 

Paires de fonctions complémentaires, exemples en citations

Si vous avez bien retenu la leçon de l'article F1 (Que sont les fonctions jungiennes et quelle est leur importance ?), vous savez que chaque fonction va de pair avec sa fonction complémentaire. J'ai trouvé quelques exemples assez révélateurs de la force de deux fonctions qui se nourrissent l'une l'autre, voyez plutôt.

 

Couple sentiment introverti et pensée extravertie (Fi + Te = <3)

- “Si vous voulez la liberté, prenez-la, n'attendez pas qu'on vous la donne.” Bernadette Lafont

- “Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée.” Henry James

 

Couple sentiment entraverti et pensée introvertie (Fe + Ti = <3)

- “Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.” Boris Vian

- “J'aime la vérité. Je crois que l'humanité en a besoin ; mais elle a bien plus grand besoin encore du mensonge qui la flatte, la console, lui donne des espérances infinies. Sans le mensonge, elle périrait de désespoir et d'ennui.” Anatole France

 

Couple sensation introvertie et intuition extravertie (Si + Ne = <3)

- “Les technocrates ne vont guère au-delà du présent. Ils manquent de vision pour apprécier le passé et d'imagination pour voir l'avenir.” Henry Mintzberg

- "Le voyage est un retour vers l’essentiel." Proverbe tibétain

 

Couple intuition introvertie et sensation extravertie (Ni + Se = <3)

- "Deux choses instruisent l'homme de toute sa nature : l'instinct et l'expérience." Blaise Pascal

- “Cet esprit et ce corps sont notre demeure. Si notre demeure intérieure n'est pas en ordre, aucune demeure extérieure ne peut l'être." Ayya Khema

 

Découverte des fonctions non dominantes de certains auteurs

J'ai présenté dans l'article F3 (Tous les mêmes et tous différents : la dynamique du type) l'évolution des fonctions chez un individu dans le temps. Il est aussi possible de sentir dans certaines citations que l'auteur découvre des pans insoupçonnés de sa personnalité au fil de de son évolution personnelle.

 

- “Nous sommes si peu capables d’effort pour comprendre les autres.” de Jules Renard

Ici Jules Renard réalise qu'il lui est très difficile de se mettre à la place de l'autre. On imagine qu'il est donc dans une étape où il comprend qu'il est nécessaire de voir le monde à travers le regard de son interlocuteur pour mieux le comprendre et mieux prendre ses décisions, mais qu'il ne sait pas pour le moment comment faire : il découvre la fonction Fe (sentiment extraverti) qu'il doit donc avoir en fonction tertiaire ou inférieure.

 

- "La capacité au bonheur se travaille, se muscle jour après jour. Il suffit de rééduquer le regard qu'on porte sur la vie et les événements." Raphaelle Giordano

Par ces mots Raphaëlle Giordano montre qu'elle réalise que voir le monde d'un point de vue plus optimiste est parfois nécessaire. Elle cherche à trouver des méthodes pour mieux y arriver et montre ainsi qu'elle a commencé à travailler sur ce sujet. On imagine donc qu'elle est en train de développer sa fonction Ne (intuition extravertie) qui serait donc sa fonction tertiaire ou inférieure.

 

- "Une illumination soudaine semble parfois faire bifurquer une destinée. Mais l’illumination n’est que la vision soudaine, par l’Esprit, d’une route lentement préparée.” Antoine de St Exupéry

St Exupéry découvre sa fonction Fi (sentiment introverti), probablement sa fonction tertiaire. En traitant comme une illumination une cause pour laquelle il est soudainement prêt à faire changer ses actes, il découvre qu'elle a toujours été là mais qu'il n'avait pas su la reconnaitre ni l'écouter plus tôt. Il est alors prêt pour le développement de cette fonction qu'il se permet alors d'accepter comme faisant partie de lui.

 

Petit jeu et mot de la fin

* Avez-vous réussi à identifier la fonction jungienne qui transparait dans la citation d'Einstein du début de cet article ? Proposez vos suggestions en commentaire !

 

J'espère que cet article vous aura amusé et permis de mieux assimiler les différentes fonctions jungiennes par l'exemple.

Je vous invite aussi à m'envoyer des citations qui vous parlent ou qui vous intriguent, afin que je puisse identifier les fonctions jungiennes sous-jacentes !

Merci pour votre participation active à ce site :)

Articled1

Article D1 : Les types MBTI de 10 personnages du Bureau des légendes : mes propositions

Amusons-nous un peu !

J'ai beaucoup aimé la série Le bureau des légendes et ses personnages crédibles et fouillés (pour la majorité). Je vous propose donc de passer en revue 10 personnages afin d'étudier leurs fonctions jungiennes pour identifier leur type MBTI.
Je tente au mieux de ne pas spoiler les évènements principaux, mais en cas de doute finissez de bingewatcher la série jusqu'à la fin de la saison 4 avant de lire cet article ;-) !

 

Articled1 pintimage

 

1. Malotru | Guillaume Debailly

Les points forts de Guillaume sont :
- l'excellence de son exécution "physique". Il maitrise tous les mouvements de son visage et de son corps et sait masquer la moindre de ses émotions grâce à des méthodes qu'il a perfectionné pendant des années d'apprentissage, d'observation et de pratique. --> Si (sensation introvertie)
- Sa capacité pour la logique et la résolution de problèmes de manière efficace et pratique. --> Te (pensée etravertie)
- Une loyauté à ses valeurs profondes, même si elles ne sont pas directement alignées avec celle de son employeur (mis en avant notamment lors de l'écriture de son journal), mais il essaye tout au long de la série de corriger ses erreurs coûte que coûte. --> Fi (sentiment introverti)

Malotru serait donc ISTJ.

Je l'avais d'abord imaginé ISTP (Se > Ti > Fe > Ni) car il est logique et pratique mais aussi relax dans (presque) toutes les situations (stéréotype de l'ISTP). Il sait parfaitement s'adapter même s'il a ce besoin de construire des plans en amont (c'est ce que requiert son métier !) et n'est pas excellent dans la communication avec les autres (Fe en tertiaire).
Cependant, je ne pense pas que sa fonction dominante soit Se : on ne le voit jamais profiter de l'instant présent (en fait une unique fois lorsqu'il boit son Cosmo avec Prune, et il se force !). De plus, on sent clairement son côté Fi (même s'il devrait être bien moins développé puisque c'est sa fonction tertiaire, mais c'est ce qui fait le charme d'un personnage de série !). Et puis la machine de travail acharné, hyper méthodique et efficace... c'est bien lui !

>> Malotru : ISTJ (indice de fiabilité : 4/5)

 

2. Marie-Jeanne Duthilleul

Les points forts de Marie-Jeanne sont :
- son amour des règles et des procédures qu'elle prend grand soin de suivre à la lettre --> Si (sensation introvertie)
- son empathie et le fort lien émotionnel qu'elle sait créer avec n'importe qui --> Fe (sentiment extraverti)
- sa réflexion logique et sa capacité de faire des liens entre divers évènements (qui est peu visible dans les premières saisons mais qui s'affine dans les saisons suivantes au fil des évolutions de son parcours professionnel) --> Ti (pensée introvertie) et Ne (intruition extavertie)

Marie-Jeanne serait donc ISFJ.

Je suis assez sûre de mon coup pour ce personnage. Elle correspond assez bien au stéréotype de l'ISFJ : méticuleux et appliqué (voire perfectionniste), profondément ouvert vers les autres, qui cherche sincèrement à aider son prochain et qui ajoute petit à petit au cours de sa vie plus de raison et de logique dans ses choix mais aussi plus de petites folies.

>> Marie-Jeanne : ISFJ (5/5)

 

3. Henri Duflot

Les traits caractéristiques d'Henri sont les suivantes :
- son côté original, fou-fou voire rebelle (cela va de ses cravates à son sens de l'humour décalé) --> Ne (intuition extravertie)
- l'amour de son métier et notamment les valeurs de son employeur qu'il tient en très haute estime --> Fi (sentiment introverti)
- sa capacité à garder la tête froide, à tenir des raisonnement rationnels. Notons aussi son humilité qui lui permet de demander leur avis à d'autres personnes pour se forger le sien et ainsi prendre la décision qui aura l'impact le méilleur --> Te (pensée extravertie)

Henri serait donc un ENFP.

Je suis également assez sûre de moi pour ce personnage. Il ne parait clairement pas extraverti au premier abord, et pourtant il est à l'aise dans les rares évènements festifs que l'on voit à l'écran. Il adore faire sa petite impression, que ce soit avec ses discours ciselés ou son plaisir à surprendre les autres et à les amuser. Il a intrinsèquement plaisir à intéragir avec les autres et il en a besoin pour avancer. La discussion au sujet de ses cravates avec le docteur Balmès est d'ailleurs amusante et éclairante !

>> Henri : ENFP (4,5/5)

 

4. Marina Loiseau

Marina semble introvertie : on la voit souvent en tête à tête avec ses interlocuteurs, elle est mal à l'aise dans les soirées organisées en Iran avec beaucoup de monde.
Les qualités de Marina sont :
- Elle sait toujours quoi faire, même si elle a parfois besoin du soutien des autres (c'est surtout son côté stressé qui est mis en avant dans le scénario, pas vraiment ses mécanismes de pensée). Elle n'aime pas spécialement utiliser des méthodes éprouvées et préfère créer les siennes --> Ni (intruition introvertie)
- l'efficacité : elle sait quoi faire, quand et comment, pour arriver à ses fins. Elle fait preuve d'inventivité, de persévérance et de résilience --> Te (pensée extravertie)
- lorsqu'elle décide de quitter la DGSE, on voit une remise en cause de sa part, et une recherche de ses moteurs personnels, de ses motivations et de ses valeurs --> Fi (sentiment introverti) en développement.

Marina serait INTJ.

Elle ne correspond pas parfaitement au stéréotype de l'INTJ, notamment parce que l'histoire met l'accent sur ses doutes et ses peurs. Cependant, lorsqu'elle parle de son passé, notamment des brillantes études qu'elle a réalisé, elle évoque très clairement sa grande confiance en elle qui l'accompagne depuis toujours. On voit que ce n'est pas une personne tournée vers les autres (même si parfois elle s'attache) mais au contraire elle possède une approche logique dans ses relations humaines (ce qui fait qu'elle réussit plutôt bien dans des situations désespérées).
Et puis, du point de vue scénaristique, montrer un INTJ tenter de ressentir, comprendre et gérer ses émotions, c'est un challenge ;-)

>> Marina : INTJ (4/5)

 

5. Nadia El Mansour

Les principales qualités de Nadia sont :
- La bienveillance (proche de la naïveté au début de la série) et la curiosité pour les autres (qui elle reste valable, bien que modulée, tout au long de la série). Prenons pour exemple la scène dans le centre commercial où elle veut sincèrement créer un lien avec la femme à la burqa. Elle sait également plaire pour arriver à ses fins --> Fe (sentiement extrverti)
- Elle aime l'Histoire, l'art, son pays. Elle suit les règles et les traditions existantes. On la voit perdue lorsqu'elle ne comprend pas les règles qui existent autour d'elle lorsqu'elle entre dans son nouveau milieu plus politique et manipulateur. Mais elle identifie ces nouvelles règles du jeu et arrive très vite à les maitriser. --> Si (sensation introvertie)

Nadia serait ESFJ.

Nadia est typiquement le personnage qui veut faire le bien, qui souhaite prendre part à un projet et à se donner entièrement à sa réussite. Elle a un rôle de facilitatrice, ce qui rappelle le stéréotype de l'ESFJ : la parfaite mère de famille qui passe son temps derrière les fourneaux et est aux petits soins pour sa famille afin que tout le monde soit le plus heureux possible sous son toit.

>> Nadia : ESFJ (4/5)

Lbdl

 

 

 

 

 

 

6. Raymond Sisteron

Les qualités de Raymond sont :
- C'est un "queutard" ;-) Il aime la drague et se laisser séduire, il profite à fond de l'instant présent pour se poser les questions plus tard si nécessaire --> Se (sensation extravertie)
- Il est logique et rationnel : il est capable de réécouter l'ensemble des discussions qu'il a eu avec Cyclope pour trouver la pièce manquante du puzzle qui l'aidera à comprendre sa disparition. --> Ti (pensée introvertie)
- Il tente de s'ouvrir sincèrement aux autres (on voit néanmoins qu'il a du mal, avec Céline notamment) --> Fe en tertiaire (sentiment extraverti)

Raymond serait ESTP.

Son côté aventurier, baroudeur, plein d'énergie, adaptable et pratique collent bien aux stéréotypes de l'ESTP.

>> Raymond : ESTP (5/5)

 

7. Moule à gaufres (MAG) | Marc Lauré

On voit assez peu MAG à l’œuvre, mais sa relation avec Henri est assez éclairante.
- MAG est orienté résultat et attend de ses équipes qu'elles atteignent leur but, quels que soient les moyens à engager pour ce faire. --> Te (pensée extravertie)
- Il semble savoir quel est le bon choix à faire sans vraiment y réfléchir dans les détails, ni faire de liens factuels avec des évènements qui se sont produits dans le passé : on ne le voit jamais exposer son cheminement de pensée et pourtant il "sent" les choses. --> Ni (intuition introvertie)
- Même lorsqu'on lui reproche directement ses erreurs, il reste concentré sur ses objectifs et tient la barre pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce qu'il réalise que ces reproches sont finalement peut-être fondés. Ce n'est qu'alors qu'il accepte leurs conséquences et prend ses responsabilités. Il trouve d'ailleurs très rapidement comment rebondir pour se replacer dans une situation très confortable (je ne souhaite pas trop spoiler donc je garde cette formulation, j'espère que ceux qui savent ont compris à quoi je fais allusion), ce qui démontre qu'il sait parfaitement obtenir ce qu'il souhaite.

Tout ceci converge vers un type ENTJ, bien qu'on n'ait pas tant d'éléments que ça pour juger au mieux. Mais son attitude générale semble bien coller avec le stéréotype habituel de l'ENTJ : efficace avant tout, donc parfois cassant avec les personnes qui l'entourent.

>> MAG : ENTJ (2,5/5)

 

8. Jonas Maury

Les qualités de Jonas sont :
- Sa logique et son amour des casse-tête --> Ti (pensée introvertie)
- Sa curiosité et son attrait pour tout ce qui est nouveau (on voit notamment que lorsqu'il va sur le terrain il y va autant pour se tester lui-même que pour la finalité de sa mission, d'ailleurs il apprend vite et bien !) Il ne craint pas non plus les conventions sociales (je crois que sa première réplique de la série parlent des personnes qui "chient" au bureau. Ça donne le ton ;-) !) --> Ne (intuition extravertie)

Jonas serait INTP.

Il colle assez bien au stéréotype, bien qu'on le voit souvent assez à l'aise dans ses relations avec les autres (la fonction inférieure des INTP est Fe : il leur est souvent difficile de communiquer de manière empathique) mais on n'a que peu d'exemples pour juger dans la série. Cela m'a fait m'interroger sur le fait qu'il puisse être ISTP mais il n'est pas du tout à laisse sur le terrain, quand il faut échapper aux balles il ne sait pas voir ça ni comme un jeu, ni un risque nécessaire à prendre. De la même manière, on voit que ce n'est pas absolument pas un sportif. Je ne pense donc pas qu'il soit Se, donc je reste sur mon idée initiale : INTP

>> Jonas : INTP (4/5)

 

9. Docteur Balmès

Le docteur Balmès est très difficile à typer étant donné qu'elle se cache et qu'elle est une excellente manipulatrice. On voit qu'elle cherche à créer du lien avec les autres, mais est-ce sincère ? Cela dit, aurait-elle décidé de devenir psychiatre sans avoir une petite envie d'aider ? Je pense tout de même que son empathie est réelle, et qu'elle sait très bien en jouer pour manipuler les autres --> Fe (sentiment extraverti)
Elle est également très observatrice, ce qui est nécessaire pour ses deux métiers. Identifier tous les détails qui pourraient être porteur de sens. --> Si (sentation introvertie)

Balmès serait donc ESFJ.

D'une certaine manière, Balmès est aussi une maman qui prend soin des autres. Cela me semble probable qu'elle ait le même type que Nadia, bien que leurs chemins de vie soient très différents.

>> Balmès : ESFJ (3,5/5)

 

10. Shapur Zamani

Shapur est l'incarnation parfaite du stéréotype de l'ESTP. Il aime faire la fête, prendre de la drogue, s'amuser sans penser aux conséquences, suivre ses pulsions... Il est clairement Se (sensation extravertie).

En creusant un peu sous la surface clinquante, on voit un jeune homme vif, logique, curieux, intelligent (même s'il commet certaines erreurs grossières ;-) !). --> Ti (pensée introvertie)

>> Shapur : ESTP (4,5/5)

 

Êtes-vous en accord avec mes conclusions ?

Et quels autres personnages pourraient vous intéresser ?

 

par Béryl H.-D.