Articlef4

Article F4 : Comment utiliser le MBTI pour son développement personnel - Partie 1

Avant-propos

Selon Wikipédia : "Le développement personnel représente un ensemble hétéroclite de courants de pensées et de méthodes ayant pour objectif l'amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels, l'amélioration de la qualité de vie, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves".

 

Nous, êtres humains des pays développés, n'avons plus besoin d'utiliser la plus grosse partie de notre énergie pour être en sécurité physique (avoir un toit, à manger et à boire) et en sécurité financière (avoir un emploi stable). Nous pouvons désormais utiliser notre énergie à essayer de vivre mieux. Vivre mieux, c'est très vague, c'est pour cela que les auteurs de l'article Wikipédia ont donné des exemples, et il se trouve que ces exemples sont parfaits pour illustrer ce que peut apporter le MBTI dans cette démarche :

- connaissance de soi : c'est la promesse numéro 1 du MBTI

- la valorisation des talents et potentiels : cela découle immédiatement de la connaissance de soi, et le MBTI apporte de nombreuses pistes

- l'amélioration de la qualité de vie : cela découle de la meilleure utilisation de ses talents et du développement de ses potentiels

- la réalisation de ses aspirations et de ses rêves : ok, bon, alors là on part assez loin, mais en effet s'il fallait un objectif final pour le développement personnel ce serait celui-là ;-)

 

J'ai décidé d'ouvrir ce blog dans l'idée que chacun d'entre nous puisse se rapprocher de cet objectif (apprendre à se connaitre, tirer le meilleur parti de ses qualités et apprendre à limiter la casse sur ses défauts, etc.) et je suis persuadée que nous pouvons tous y arriver.

Aucun besoin d'avoir un bac plus 5 en psychologie pour comprendre le MBTI, même si le vocabulaire peut avoir tendance à rebuter au premier abord. Il suffit d'une volonté de mieux se comprendre et de progresser.

Et pour cela, voici la recette ! (enfin, la première partie...)

 

Articlef4 pintimage

 

Etape 1 : Déterminer son type

Pour déterminer son type officiellement, il faut réaliser un test de personnalité par une personne certifiée par l'organisme central du MBTI. Cela est coûteux, et nécessite de sortir de son canapé. Heureusement des alternatives existent :)

Pour vous aider, j'ai fait une comparaison de plusieurs tests en ligne en français ici, j'espère que vous y trouverez votre bonheur.

J'envisage aussi à plus ou moins long terme de proposer des rencontres physiques pour typer les personnes que cela intéresse. Vous aurez plus d'infos dès que je prendrai le temps de mettre en place ces sessions !

Lorsque vous aurez lu le résultat du test, et que vous aurez vos 4 lettres représentatives, il vous faudra prendre le temps de confirmer votre type en lisant quelques descriptions (également disponible dans l'article lié ci-dessus).

 

Etape 2. Identifier et accepter ses qualités et ses défauts

Chaque type MBTI a ses points forts et ses points faibles. Si vous souhaitez vous améliorer, il est nécessaire de vous poser quelques questions pour chacun d'entre eux et d'y répondre avec le plus d'honnêteté possible :

- Est-ce que ce point fort supposé pour mon type est effectivement un point fort chez moi ? Dans quelles situations m'en suis-je servi, et quel a été le résultat ? Dans quelles situations difficiles actuelles pourrais-je l'utiliser pour améliorer la situation ? Comment ?

- Est-ce que ce point faible supposé pour mon type est effectivement un point faible chez moi ? Dans quelles situations s'est-il manifesté ? En quoi est-ce que cela m'a desservi ? Dans quelle situation difficile actuelle ai-je eu l'occasion de l'utiliser ? Comment pourrais-je arrêter d'en faire usage ?

 

- Articles ci-dessous à venir sous "peu" : un peu de patience, voyons ;-) ! -

Points forts et faibles des INTP

Points forts et faibles des ENTP

Points forts et faibles des ISTP

Points forts et faibles des ESTP

Points forts et faibles des INFP : clic à venir

Points forts et faibles des ENFP : clic à venir

Points forts et faibles des ISFP

Points forts et faibles des ESFP

Points forts et faibles des INTJ

Points forts et faibles des ENTJ

Points forts et faibles des ISTJ : clic à venir

Points forts et faibles des ESTJ : clic à venir

Points forts et faibles des INFJ : clic à venir

Points forts et faibles des ENFJ : clic à venir

Points forts et faibles des ISFJ : clic à venir

Points forts et faibles des ESFJ : clic à venir

 

Maintenant que vous avez identifié vos points forts et vos points faibles, il vous faudra sûrement un peu de temps pour assimiler ces éléments. Les points forts ont leur place entière dans votre histoire, dans votre personnalité, dans cette fiche résumée que vous vous faites de vous-même voire que vous présentez aux autres.

Prenez le temps chaque matin pendant quelques jours de vous rappeler vos points forts, et de voir comment vous pourriez les utiliser dans la journée qui arrive. Rappelez-vous aussi de vos points faibles et voyez où ils pourraient pointer le bout de leur nez dans la journée. Cette anticipation vous permettra de beaucoup mieux gérer leur apparition et de conscientiser leurs impacts positifs et négatifs en temps réel. Et donc de progresser dans leur maitrise.

 

Quand vous aurez réussi à assimiler et assumer ces points forts et ces points faibles (cela peut prendre un peu de temps), vous pourrez passer à l'étape suivante.

 

Etape 3. Développer sa fonction dominante

On a beau utiliser sa fonction dominante depuis le plus jeune âge, il est rare qu'on en tire tous les bénéfices. Une fonction jungienne est un ensemble complexe de mécanismes cérébraux, et il est utile de voir quelle est l'étendue de ses pouvoirs pour l'utiliser au mieux.

On peut déterminer 3 grands axes pour chaque fonction jungienne. Pour chacun d'entre eux, je vous recommande de vous auto-évaluer avec honnêteté pour identifier ceux que vous maitrisez déjà bien et ceux qu'il reste à améliorer. Ensuite viendra l'heure des exercices pratiques !

Développer sa fonction dominante reste plutôt simple car cela n'engendrera pas de remise en cause personnelle (contrairement aux autres), et vous permettra de tirer plus de bénéfices de votre mode de fonctionnement habituel. Il n'y a aucun risque à vous lancer, faites le dès maintenant ;-)

 

- Articles par fonction à venir sous "peu" : un peu de patience, voyons ;-) ! -

Fonction dominante Fi (INFP et ISFP) : clic à venir

Fonction dominante Fe (ENFJ et ESFJ) : clic à venir

Fonction dominante Ti (INTP et ISTP) : clic à venir

Fonction dominante Te (ENTJ et ESTJ): clic à venir

Fonction dominante Ni (INTJ et INFJ) : clic à venir

Fonction dominante Ne (ENTP et ENFP) : clic à venir

Fonction dominante Si (ISTJ et ISFJ) : clic à venir

Fonction dominante Se (ESTP et ESFP) : clic à venir

 

Je prévois aussi un article complémentaire (la partie 2) pour les étapes 4 et 5, qui sont respectivement : développer sa fonction auxiliaire et développer sa fonction tertiaire.

 

Le mot rassurant de la fin

Travailler sur soi-même est un processus très long, et qui peut être éprouvant émotionnellement. C'est une initiative qui se prend en réfléchissant sur la base des bénéfices que vous pouvez tirer et des efforts que vous êtes prêts à faire pour être plus à l'aise avec votre véritable identité. Et par conséquent plus à l'aise avec les autres.

Je vous donne ici des pistes de travail, vous pouvez bien évidemment aller piocher ailleurs pour vous donner une vision plus complète de ce que vous pouvez faire. Mais ces actions sont simples et peuvent apporter des évolutions importantes dans votre ressenti, et c'est pourquoi je les mets à votre disposition ici. Ajoutez-vous un favori, envoyez-vous cet article par email, mettez-vous un rappel dans 6 mois, mais revenez-y dans quelques temps. Vous aurez sûrement avancé dans votre réflexion, même sans forcément en avoir pris conscience, et vous lancer dans ces exercices vous semblera probablement beaucoup moins difficile que maintenant.

 

Bonne réflexion, et belle progression à venir !

Comme toujours, les commentaires vous sont ouverts si vous avez des questions.

Noun less steps 117638par Béryl H.-D.

 

développement personnel mbti développer ses fonctions fonction de Jung fonction jungienne

Ajouter un commentaire